COVID 19 - Les visites en EHPAD sont désormais interdites - Association Saint-Dominique

unnamed
Posté le Mar 13 2020

Les établissements Saint-Dominique ferment leurs portes aux visiteurs, à partir du 12/03, suite aux recommandations contre la propagation du Covid-19. Le 11 mars en fin d’après midi, le gouvernement a annoncé la suspension des visites des familles dans les maisons de retraites. Un document transmis par la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs, (FEHAP), informe « que dans le contexte d’évolution de l’épidémie de Covid-19, il a été décidé un renforcement des restrictions de visites dans les établissements / d’hébergement pour personnes âgées, du fait de la vulnérabilité particulière des publics concernés. »

Une interdiction totale de visite, les établissements de l’Association ont pris acte des mesures à prendre. Concrètement, l’intégralité des visites de personnes extérieures à l’établissement est suspendue. Les autorités expliquent, « la nécessité au regard des dernières données épidémiologiques à jour, afin de ralentir la propagation de l’épidémie et de protéger les personnes les plus vulnérables. » La direction des établissements Saint-Dominique va se réunir dans la matinée pour discuter des procédures à mettre en place. « Il faut que l’on modifie certaines dispositions déjà prises, et imaginer tous les cas de figure, notamment pour les résidents en fin de vie ou les nouveaux arrivants », précise Christine Méténier, directrice des établissements.

Selon le communiqué officiel « des exceptions pourront être décidées pour des cas déterminés par le directeur d’établissement. » « On reçoit les informations au jour le jour, on a une réunion aujourd’hui, avec le directeur général de l’Agence régionale de santé, pour en savoir plus », ajoute-t-elle.

Depuis lundi, à la suite du déclenchement du plan bleu, les visites aux résidents étaient interdites pour les mineurs et aux personnes présentant de la toux ou de la fièvre. Une seule personne par résident était autorisée, de 14 à 17 heures, à venir rendre visite. Les accès annexes avaient été fermés. Les entrées se faisaient uniquement, par la porte principale des établissements. Les sorties organisées ont par précaution été annulées. En amont, l’hygiène des sites a été renforcée, « on a attaché une importance particulière à bien laver les rampes où peuvent se tenir les personnes, on effectue également un bionettoyage dans les établissements », explique Élodie Aucomte, responsable qualité des établissements. Des consignes d’hygiènes ont été données aux personnes qui travaillent dans les établissements. Ceux qui ne seraient pas vaccinés contre la grippe, « doivent porter un masque chirurgical, et tout le monde a l’interdiction d’avoir des bijoux. »

Les stocks de masques et de gels hydroalcooliques sont suffisants pour le moment. Concernant les stocks de masques chirurgicaux et de gels hydroalcooliques, « l’épidémie grippale que l’on a eu a permis de renouveler nos réserves », soulignent les infirmiers. « Dans l’hypothèse qu’un de nos résidents soit touché par le virus, des mesures de confinements et d’isolements seront prises. » « Si la phase trois de l’épidémie est déclenchée, la question de la mutualisation de nos moyens se posera », conclut la directrice.