Deux projets d'ampleur à venir pour les résidences Saint-Dominique - Association Saint-Dominique

image_big
Posté le Jan 22 2020
Christine Metenier, directrice des résidences, et Georges Rouzaire, président de l’association Saint-Dominique, ont prononcé leurs vœux pour 2020. Une année riche de projets.
Le bien-être des résidents. Voici le cheval de bataille de Christine Metenier, directrice des résidences Saint-Dominique, et de Georges Rouzaire, le président de l’association. Et ce, à travers deux projets d’ampleur : l’installation des dispositifs Pôles d’activités et de soins adaptés (Pasa) et l’accueil de jour dans l’ancien tribunal de Brioude acheté à la commune. « Nous souhaitons notamment y développer des actions à destination des aidants, complémentaires à ceux déjà existants.

Et quand je dis aidants, ce sont les aidants au sens large, pas seulement auprès de personnes âgées. Ça peut être par exemple, une maman auprès de son enfant handicapé, explique la directrice. Ce sera un lieu ressource. » Et Georges Rouzaire d’ajouter : « Ces nouveaux locaux sont en faveur du bien-être des résidents. Ils permettront un accueil plus convenable des personnes, dans un espace plus vaste, avec un terrain… »

Deuxième projet d’ampleur en réflexion : la création d’un habitat inclusif, dans une aile de la résidence Mouret. Il s’agirait de petits ensembles de logements indépendants, caractérisés par des espaces de vie individuelle associés à des espaces de vie partagée. Le tout dans un environnement adapté et sécurisé. Une véritable alternative à l’hébergement en institution.

Un financement unique en Haute-Loire

« En 2020, nous souhaitons également valoriser l’accueil temporaire, continuer à développer la communication autour de l’accueil de jour, véritable dispositif de soutien pour le maintien à domicile mais aussi l’hébergement temporaire dont la demande est supérieure à notre capacité actuelle », souligne Christine Metenier…