Pour la deuxième, "Mars prend ses quartiers" gagne de l’ampleur - Association Saint-Dominique

DSC00079
Posté le Juin 27 2018
Pour cette deuxième édition de « Mars prend ses quartier »s, les quartiers brivadois de l’Estaret et de La Bageasse seront à l’honneur durant tout le mois, et même un peu plus…

Fort de son succès en 2017, l’opération Mars prend ses quartiers renouvelle sa formule pour une deuxième édition, dès dimanche 4 mars. Le programme s’élargit et les partenaires de l’événement, piloté par Déclic, sont plus nombreux.

« Mars prend ses quartiers permet de retracer l’histoire d’un quartier et de connaître son évolution », rappelle Christian Poulet, du Smat.Délic et ses partenaires travaillent sur le programme de Mars prend ses quartiers.

Cette année donc, cap sur l’Estaret et La Bageasse. Excentrés, les lieux n’ont pas été choisis au hasard. « Ce sont deux quartiers méconnus, estime Marilyne Avont, animatrice de l’architecture et du patrimoine du Pays d’art et d’histoire du Haut Allier.
L’Estaret accueille notamment l’Établissement régional d’enseignement adapté (Eréa). Mars prend ses quartiers mettra en lumière cet établissement, souvent dévalorisé. »Quartiers de la Bageasse et de l’Estaret à l’honneur de Mars prend ses quartiers 2018

Des gobelets  eco cup siglés

L’Erea, nimbé au cœur de l’Estaret sera l’un des nouveaux partenaires de l’événement. Et ce n’est pas le seul. La Maison du saumon et l’Ehpad ont rejoint les partenaires déjà présents l’année dernière (le Smat du Haut-Allier associé au pays d’art et d’histoire, la ville de Brioude, le Photo club et la médiathèque). Quartiers de la Bageasse et de l’Estaret à l’honneur de Mars prend ses quartiers 2018

Si les partenaires sont si nombreux, c’est pour répondre à la volonté de stimuler les échanges. « Introduire l’Ehpad a un enjeu intergénérationnel, constate Sandra Trescarte, animatrice de l’association Saint-Dominique. Nous aimerions accueillir l’exposition du Photo club. Grâce à cet événement les personnes âgées pourront accéder plus facilement à l’exposition, mais pourront aussi être acteurs. Pourquoi ne pas imaginer une rencontre où les résidents racontent leur vécu aux plus jeunes ». Pour marquer cet événement mitonné par Déclic, des gobelets eco cup devraient être réalisés pour cette deuxième édition avec l’inscription « Mars prend ses quartiers 2018 ».